3/01/2007

Le boucher

N'ayant rien photographié aujourd'hui, je vous sert du réchauffé, ah mais, pas n'importe lequel. Cette photo est tirée d'une série de mode mettant en scène Kasimir et la belle Sophie, et dont le scénario, à l'inspiration de Mlle Lucie Lux, se basait sur les extraits d'un livre érotique intitulé "Le boucher"... Remaquez que j'avais cousu avec amour des chapelets de saucisses dans du velours rose, et que nous avions emprunté une vraie blouse à un vrai boucher, qui, après avoir vu la série, nous avait demandé d'effacer son nom, à l'origine bien lisiblement brodé sur la poche de poitrine.

4 commentaires:

AUrel a dit…

Qu'avait il pu détester? Pas la demoiselle en tous les cas... La saucisse de fer dans un gant de velours?

annick a dit…

tu vois où te mènent tes études "photographiques" ..... coudre un chapelet de saucisses dans du velours rose .... j'aurai jamais cru!

en parlant photos, demain il y a une éclipse de lune .... vers 21h .... tu feras des photos si jamais tu vois la lune?

bisous

julimigree a dit…

Il faut dire que ce boucher n’était pas un boucher comme les autres. Il avait une magnifique boucherie charcuterie dans le centre de Strasbourg, avec toujours des vitrines épatantes. Je me souviens que pour les fêtes de noël, il avait suspendu 40 cochons en peluche au dessus de l’étalage (j’avais d’ailleurs essayé de les avoir pour ma série photo, mais cela n’avait malheureusement pas été possible). Au départ, il avait appelé sa boucherie « Porcus deï », avec une belle enseigne représentant un cochon hilare. Mais cela n’a pas été du goût de certains Catholiques un peu intégristes de Strasbourg,, qui ont porté plainte pour diffamation. Il a même reçu des menaces anonymes, concernant sa femme et ses enfants ! Donc, pour la tranquillité de son ménage, ce monsieur n’est plus trop pour la publicité qui sort des sentiers battus, et cela malgré ses grandes capacités créatives.

julimigree a dit…

Une éclipse de lune demain ? Je me tiendrai prête...