10/15/2006

Julie cherche du travail #3 : suite et fin

Et voilà, ça y est, j'ai un travail. Je crois que c'est l'un des emplois les plus chi... qui existent : je suis TÉLÉOPÉRATRICE. Cela consiste à appeler des gens toute la journée pour leur poser les mêmes questions. Quand ils m'ont dit ça à l'entretien, j'ai failli partir en courant. Et tout ça pour une entreprise de PALETTES (je n'aurais pas pu trouver plus glamour). Mais attention, ce ne sont pas n'importe quelles palettes : ce sont les seules palettes DU MONDE à être de couleur bleue (à part celles qui servent de sommier à Kasimir, mais il a triché, il les a peintes, je le sais). Bon, assez râlé, voici les bons côtés de la chose. Premièrement, je suis sûre que le trafic de palettes ne fait de tord à personne, donc j'ai la conscience tranquille. Deuxièmement, c'est assez bien payé, le double de ce que je gagnais à l'hôtel (d'accord, c'est pas très difficile). Troisièmement, les horaires sont supers flexibles, on peut faire, selon ses besoins économiques du moment, de 20 à 40 heures par semaine, arriver deux heures en retard le matin, partir à l'heure qu'on veut, tant qu'on fait au minimum ses vingt heures. Donc je vais pouvoir me concentrer sur mes études, but premier de ma présence ici, faudrait pas l'oublier. Quatrièmement, nous sommes au douxième étage d'un bulding, avec, à ma gauche, la Tour Jean Nouvel, à ma droite, la Sagrada Familia, et droit devant, la mer. Ca fait pas rêver, ça, de travailler en ayant vue sur la mer ?! A l'occasion, je vous ferai quelques photos). Et cinquièmement, mes collègues sont tous jeunes, sympathiques et, comme d'hab, de toutes les nationalités. Ca fait quand même beaucoup de bons points, tout ça. Donc je remercie tous ceux qui m'ont soutenus durant cette pationnante aventure, sauf celui qui a mis : "anpe.fr" (c'est pas parceque Monsieur a trouvé du travail qu'il faut se moquer de ceux qui n'en ont pas). Cette semaine, j'ai aussi repris l'école, mais ça, je vous raconterai un autre jour.

4 commentaires:

sandrine a dit…

Ravie que tu aies trouvé du boulot, et si les palettes sont bleues, alors là, c'est MAGIQUE !

Anonyme a dit…

Je suis contente que vous ayiez trouvé du travail adapté à vos circonstances, même si ce n'est pas formidable, vous aurez au moins la compensation d'avoir une jolie vue!
La Sudiste qui vous souhaite bonne chance!

Anonyme a dit…

La palette, c'est l'avenir de l'Homme.

julimigree a dit…

Et malheureusement cela semble bien être le mien aussi.