4/08/2006

Balade à Perpignan # 3

Mais après, c'était l'heure de pointe et ca a commencé à dégénérer. Les voitures essayaient de passer malgré les étudiants qui sautaient sur leur capot. La police à capturé deux lycéens, et ont dit qu'ils ne les relacheraient que si tout le monde partait. Mais les lycéens ont tenu bon, et ont dit qu'ils ne partiraient pas tant qu'on ne relacherait pas leurs camarades. Cela a finis par marcher. Toujours fins et diplomates, les policiers m'ont dit qu'ils me casseraient mon appareil si je prenais des photos...

2 commentaires:

sandrine a dit…

Bienvenue dans le dur monde du photo journalisme ! A B'sac aussi, ça a manifesté dur, mais à part des cinglés du lycée J. Haag qui ont fait sauter des bombes artisanales avec de l'acide et ont légèrement blessé une lycéenne, rien à déplorer. La pluie et même la neige mercredi dernier sont venues à bout des derniers blocus.

julimigree a dit…

A Perpignan, point de neige ni de pluie, mais les lycéens se sont très bien tenus !